VIVRE AUX ECLATS | 5 rue Pizay 69001 Lyon

Un nouveau projet à l’EHPAD Jean Courjon de Meyzieu

Le 9 juillet 2020, c’est enfin le jour des clowns à la résidence Jean Courjon ! Sans ce satané virus, les Cotillons & Courtoisies auraient dû commencer au mois d’avril. C’est dire si l’impatience était bien palpable ce jeudi chez les résidents, les soignants et l’équipe de direction. Gustina, clowne référente du projet, n’a cependant pas perdu son temps et a profité de ces 3 mois de report pour envoyer chaque semaine une carte postale aux résidents et aux soignants leur présentant à distance les clowns de l’équipe.

Après une relève avec le personnel, Diva et Gustina partent à la rencontre des résidents. Des sourires s’esquissent sur des visages absents, des yeux se mettent à briller, des regards éteints cherchent le contact. L’envie est grande et déclenche des confidences, des éclats de rire, des pas de danse…

Diva excelle dans le rôle d’une héroïne énamourée d’une pièce de boulevard orchestrée par Gustina. Monsieur R. joue sa partie avec passion, drame passionnel, jalousie, désespoir et dénouement heureux ! Résidents et soignants commentent l’intrigue, donnent des idées pour faire avancer la situation. Un beau moment partagé ! 

Un peu plus loin, Mme S., les yeux perdus sur l’écran de la télé, semble indifférente aux deux clownes qui passent en chantant « La Mère Michel ». Diva et Gustina insistent un peu, puis s’apprêtent à partir quand, lentement, elles voient la main droite de Mme S. se mettre à danser au son de la chanson. Un sourire illumine son visage, quelques échanges de regards, des mots qui sortent sans beaucoup de sens, mais l’essentiel est là : elles se sont trouvées ! Une belle première pour les deux clownes !

Pour entretenir ces liens si fragiles, les Cotillons & Courtoisies seront maintenus tout l’été dans l’établissement. Ils se poursuivront ensuite deux fois par mois jusqu’à l’été prochain.

Ce projet est financé par le groupe APICIL, AG2R La Mondiale et la fondation Julienne Dumeste

Abonnement à la newsletter

Restons en contact