VIVRE AUX ECLATS | 5 rue Pizay 69001 Lyon
clown_hopital

La rentrée des clowns de VIVRE AUX ECLATS !

Cet été, exceptionnellement, les clowns de VIVRE AUX ECLATS n’ont pas fait de pause. Ils se sont rendus dans 6 établissements de santé pour des parenthèses estivales colorées, apportant légèreté et réconfort aux patients, résidents et aux équipes de soins bien éprouvés par le confinement et la canicule. Des petites cartes postales poétiques leur ont été envoyées chaque semaine pour garder le lien.

En septembre et octobre, c’est la rentrée ! Les clowns regagnent l’ensemble des établissements partenaires, toujours dans le plus grand respect des règles sanitaires en vigueur. Leurs Cotillons & Courtoisies, Tourbillons Clowns et Charivaris Fantaisies égayent de nouveau les services de 7 établissements*. De plus, notre feuilleton « La famille Roquette » reprendra son cours à l’EHPAD Thérèse Couderc. D’autre part, à l’EHPAD La Colline de la Soie, les résidents retrouveront Charlotte Pareja, costumière, et ses malles de tissus et de costumes pour imaginer avec elle de nouvelles créatures clownesques.

Le 9 septembre, c’est une première pour les artistes et pour l’association. Zoé et Pirgo, accompagnés d’une aide-soignante du SSIAD de Anse se rendent au domicile de personnes âgées en situation d’isolement. Durant une année, six foyers recevront une visite des clowns tous les 15 jours. Des rendez-vous réguliers et joyeux pour réveiller la créativité et retrouver le plaisir d’être en relation.

Le jeu des clowns est une véritable ode au lien humain si précieux et pourtant si fragilisé par la crise sanitaire actuelle. Leur présence auprès des résidents et des patients participe au mieux-vivre et à la lutte contre l’isolement. A travers tous ces projets, c’est un véritable souffle de vie que les clowns diffusent dans les services de soins !

* EHPAD Etoile du Jour, Les Balcons de l’Ile Barbe, Jean Courjon, La Rochette, Medipôle Hôpital Mutualiste, Hôpital Femme-Mère-Enfant, Foyer d’Accueil Médical les Tourrais

Crédit photo : Edgar Barraclough

Abonnement à la newsletter

Restons en contact