VIVRE AUX ECLATS | 5 rue Pizay 69001 Lyon
clowns_geriatrie

Des clowns dans les services gériatriques du Médipôle

Chaque vendredi après-midi depuis plus d’un an maintenant, quelle joie pour les clowns de VIVRE AUX ECLATS de retrouver patients âgés et équipes soignantes du Médipôle Hôpital Mutualiste !

Au 3e étage de l’établissement, les services gériatriques, qui comptent 1 service d’hospitalisation aigüe et 3 services de soins de suite et de réadaptation, accueillent jusqu’à 120 patients pour des courts et moyens séjours.

A chaque visite, 1er rendez-vous incontournable pour les comédiens : la relève avec les 4 cadres de santé des 4 services concernés, au cours de laquelle sont échangées diverses informations sur les patients qui permettront aux clowns de mieux adapter leur jeu. Aussi, le nombre total de patients accueillis ne permettant pas aux clowns de rencontrer chacun individuellement chaque semaine, les soignantes désignent les « patients du jour » qu’il leur semble important de visiter en chambre.

Après ce temps d’information et de prise de contact, étape 2 : celle de la mise en clown. Costume, maquillage, instrument de musique, accessoires, préparation pour entrer en « état clown » et s’accorder avec son partenaire.

Voici notre duo fin prêt pour rencontrer ou retrouver patients et soignants ! C’est tout d’abord une joyeuse déambulation en musique et chanson dans les couloirs des services, qui permet à tous de profiter du vent de légèreté, d’extravagance et de cocasserie que les clowns laissent échapper de leurs valises !

Après avoir salué chacun en tentant de ne pas trop s’égarer dans le dédale des couloirs, les clowns partent frapper aux portes des chambres. En fonction de la durée des hospitalisations, ils rencontrent des aînés plusieurs semaines de suite, ce qui permet de créer liens et complicité. Certains ne manquent pas de passer commande : « la semaine prochaine, Paupiette n’oubliera pas une chanson de Johnny pour Monsieur H ! »

Si les clowns favorisent sans aucun doute l’expression de ces patients âgés, ils participent aussi activement à lutter contre l’isolement et la désocialisation. Les clowns sont également très présents et disponibles pour les familles des patients qui bien souvent ont besoin de soutien, et ils ne manquent pas d’accompagner le travail des équipes de soins, incontournables partenaires. A ce sujet, Yves Mataix, directeur médical, rappelle la nécessité d’une prise en charge globale de la personne en milieu de soins à laquelle participent les clowns de VIVRE AUX ECLATS : vidéo Nez-Cessaires

Le projet clowns au Médipôle Hôpital Mutualiste est soutenu par RESAMUT, APICIL et AG2R La Mondiale.

Crédit photo : Edgar Barraclough

Abonnement à la newsletter

Restons en contact