VIVRE AUX ECLATS | 5 rue Pizay 69001 Lyon
tourrais

« Charivaris Fantaisies » au Foyer d’Accueil Médicalisé La Grande Maison – La Charmille :

un nouveau monde pour Motsa et Bertille

Le 22 avril, Motsa et Bertille, clowns de VIVRE AUX ECLATS, partent à la rencontre des 80 résidents du Foyer d’Accueil Médicalisé La Grande Maison-La Charmille à Vernaison.
Le duo relève avec brio et beaucoup d’enthousiasme le défi de rencontrer tout le monde, porté par les sourires des résidents et du personnel et la belle énergie qui se dégage des lieux.
Pour Christophe, comédien-référent, cette première journée a été une véritable plongée au cœur de ce nouveau monde dans un tourbillon de regards, de rires, de mots, de chants.
Pour le personnel aussi ce fut une belle découverte et un plaisir d’observer les joyeux échanges entre clowns et résidents. Et déjà l’attente et l’impatience de découvrir le duo suivant…
Nadia, éducatrice spécialisée, nous raconte cette première journée :
« Les clowns étaient attendus par les résidents des deux établissements, mais aussi par les professionnels. Nous avons pris le temps d’échanger ensemble sur les profils des habitants de La Charmille et de La Grande Maison, en évoquant aussi les résidents avec qui cela nous semblait compliqué d’entrer en lien ou comment ils allaient réagir.
Motsa et Bertille décident de commencer leur découverte par les petits pavillons de La Grande Maison puis par les unités de La Charmille. A leur grande surprise, ce sont les résidents qui vont à leur rencontre et qui les sollicitent. Tout de suite, le courant passe et les rires, les blagues et les chansons animent l’après-midi sans pause. C’est à se demander qui sont les artistes ! Une version de Frère Jacques à la limite d’une reprise de Metallica, un tri du linge qui se transforme en salon d’essayage par Motsa…. Les résidents les plus réservés et les plus réticents sont les moteurs des échanges, c’est un régal de les observer. La journée se termine par un bilan très positif pour chacun avec des airs de chansons qui restent dans la tête et un large en sourire en attendant que les clowns reviennent… Vite ! »

Pendant un an, les clowns se rendent deux demi-journées par mois en duo à la Grande Maison-La Charmille, ainsi que dans trois autres foyers d’accueil médicalisés du groupe Odynéo : l’Etang Carret à Dommartin, Les Tourrais de Craponne et les Terrasses de Lentilly.Au total, ce sont environ 250 résidents qui bénéficient deux fois par mois des visites clownesques.

Crédit photo : Lisa Marucco – photo prise avant la crise sanitaire

Soutenez VIVRE AUX ECLATS :
Jefaisundon

Abonnement à la newsletter

Restons en contact